Syndrome de l’intestin irritable | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-
FMC : Les 10 points clés

Syndrome de l’intestin irritable

Le syndrome de l’intestin irritable présente une physiopathologie complexe entraînant diverses possibilités thérapeutiques.

2.

Selon les troubles du transit associés, il est possible de distinguer quatre formes cliniques : SII à diarrhée prédominante (SII-D), SII à constipation prédominante (SII-C), SII mixte avec une alternance de diarrhée et de constipation (SII-M) et SII indéterminé (SII-I), c’est-à-dire n’ayant pas de trouble du transit évident. On estime qu’environ 20 % de la population française en souffre, avec une nette prédominance féminine, et un début en général avant 30 ans.

Référence

- Benoit Coffin, Gilles Macaigne. Syndrome de l’intestin irritable. Prise en charge : y a-t-il du neuf ? JFHOD 2018. Post’U 2018. Paris.

Le Dr Guy Scémama déclare n’avoir aucun lien d’intérêts concernant les données présentées dans cet article.

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…