Les gynécos redoutent que le toucher vaginal devienne tabou | egora.fr
PUB

Dossiers du moment

Vous êtes ici

A+ A-

Les gynécos redoutent que le toucher vaginal devienne tabou

A Nantes, les gynécologues et obstétriciens du CNGOF ont rappelé les règles et les bonnes méthodes d'enseignement. En redoutant que, du fait de la polémique, le toucher vaginal devienne "tabou". "Il ne peut y avoir d'examen clinique, quel qu'il soit, sans le consentement de la patiente. Le toucher vaginal ne déroge pas à cette règle" , écrit le CNGOF à l'issue de ses journées d'étude à Nantes. Le collège souligne que "l'apprentissage de l'examen clinique et des touchers pelviens font partie de la formation de base du futur médecin "...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…