Ce médecin généraliste retraité a quitté sa Bretagne pour rejoindre Kiev à vélo

05/06/2023 Par Louise Claereboudt
Insolite
Il y a un an jour pour jour, il revenait d’un premier voyage en Ukraine, où il a soigné des dizaines de rescapés de la guerre. 
 

C’est avec un simple vélo muni d’un porte bagage et quelques vêtements que le Dr Karim Lounici a quitté Pornichet (Loire-Atlantique), ce lundi, direction Kiev. Le généraliste, retraité depuis un an, s’est lancé le défi de rejoindre la capitale ukrainienne à bicyclette afin de récolter des dons au profit de son association humanitaire, "Atlantique Côte d’Amour-Ukraine In Europe". Objectif : financer du matériel médical (kit suture), des générateurs ou encore des groupes électrogènes. Le 17 mars 2022, le praticien de 70 ans quittait ses patients français pour se rendre par ses propres moyens à Lviv, à l’Ouest de l’Ukraine, auprès des rescapés de l’invasion russe. Durant plusieurs semaines, il a soigné femmes et enfants qui avaient trouvé refuge dans une église catholique. Marqué par ce voyage de près de deux mois – dont il avait fait le récit à Egora, le praticien est revenu changé en France. Il a depuis quitté son cabinet, qu’il partageait avec sa femme. L’envie de repartir était omniprésente.

  "Je vais parcourir environ 4500 kilomètres à vélo en solitaire et sans assistance. Je pense faire 60 kilomètres par jour. Donc je devrais mettre 70 jours pour atteindre Kiev, 90 jours tout au plus. Tout dépendra des aléas", a-t-il expliqué à Egora quelques jours avant son départ. Avant d’arriver en Ukraine, le Dr Lounici devra traverser la France, la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche, la République Tchèque et la Pologne. Il empruntera les voies cyclables. Lui-même "enfant de la guerre" – il est né en 1952 en Algérie, Karim Lounici devrait dormir dans des campings ou chez des adhérents du Rotary Club. "Je fais moi-même partie du Rotary Club de La Baule, donc je vais passer dans les autres clubs d’Europe." Le sien, ainsi que Comité interpays (CIP) France-Ukraine, lui ont déjà attribué une subvention de 1000 euros. Mais c’est surtout grâce à ses deniers personnels que le retraité s’est équipé. Très actif sur les réseaux sociaux, le Dr Lounici veut partager son périple sur son compte Facebook public.    

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17