Distilbène : trois générations de préjudices | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Distilbène : trois générations de préjudices

Pour la première fois en France, une étude épidémiologique est lancée pour juger les effets de cette hormone de synthèse, le diéthylstilboestrol ou DES, prescrite aux femmes enceintes dans les années 1950 à 1970 en prévention des fausses couches. L’étude doit juger les effets néfastes du Distilbène sur trois générations, notamment les risques accrus de cancer du sein, liés à cette hormone de synthèse. Depuis son interdiction aux États-Unis en 1971, que quelque 160 000 femmes françaises dont les mères avaient pris cette hormone, étaient susceptibles d'avoir été affectées in...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…