Braun débloque 30 millions d'euros pour développer les "pépites locales" du CNR Santé

25/11/2022 Par Sandy Bonin
Politique de santé
Lancé le 3 octobre dernier au Mans, le Conseil national de la refondation (CNR) en santé se déploie sur tout le territoire depuis désormais un mois et demi. Cette initiative voulue par le Président Macron commence déjà à faire émerger des "pépites locales". Le ministre de la Santé vient de sanctuariser un fonds d'intervention régional (FIR) de 30 millions d'euros pour 2023 destiné à développer ces "initiatives remarquables" venues des territoires. 

 

Ce CNR santé a été voulu par le Président pour associer "représentants et sans casquettes, c’est-à-dire des professionnels de santé sans mandat ou des citoyens qui ne sont pas engagés dans le système de santé", a contextualisé l'entourage du ministre de la Santé et de la Prévention lors d'un point d'étape. Déployé sur tout le territoire national, dont l'Outre-mer, depuis un mois et demi, le Conseil national de la refondation en santé commence déjà à porter ses fruits. 200 réunions ont déjà été organisées ou programmées et le cabinet du ministre table sur environ 300 rencontres d'ici la fin de l'année.  

Lors de ces réunions, quatre thématiques sont systématiquement abordées. Il s'agit de l'accès d'un médecin traitant pour tous, de l'organisation de la permanence des soins, de l'attractivité des métiers et enfin de la prévention. Chaque territoire a, en outre, la possibilité de choisir un thème supplémentaire en fonction de ses problématiques.  

"L'objectif est de repérer les pépites et les initiatives remarquables. Beaucoup de choses se passent dans le système de santé sans que personne ne soit au courant", souligne le cabinet de François Braun. "Le ministre souhaite que ces initiatives ne restent pas lettres mortes", a ajouté le cabinet. Ainsi, un fonds d'intervention régional (FIR) de 30 millions d'euros a été sanctuarisé pour 2023. Il permettra de développer et d'accompagner les projets des territoires. Ce fonds sera à la main des ARS dont la mission, avec les préfets, est de faire remonter et de synthétiser les initiatives.

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Valérie Briole

Valérie Briole

Non

Comment les patients qui cotisent à la sécurité sociale et à leur mutuelle de façon obligatoire, vont accepter de ne percevoir en ... Lire plus

0 commentaire
8 débatteurs en ligne8 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17