Guerre entre deux hôpitaux : des médecins démissionnent pour dénoncer une situation critique | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Guerre entre deux hôpitaux : des médecins démissionnent pour dénoncer une situation critique

Le manque de médecins urgentistes à l'hôpital du Bailleul est alarmant.
Rien ne va plus à l'hôpital du Bailleul dans la Sarthe. Un conflit qui oppose l'établissement au centre hospitalier du Mans a conduit plusieurs médecins du Bailleul à démissionner de leurs fonctions institutionnelles au sein du groupement hospitalier de territoire. Ils dénoncent le blocage par le Mans de l'embauche d'un urgentiste alors que la situation aux urgences est critique.
 

Le manque de médecins urgentistes à l'hôpital du Bailleul est alarmant. Le 30 décembre dernier, un homme âgé de 84 ans est décédé aux urgences d'une hémorragie interne alors qu'il venait pour des côtes cassées. D’après le témoignage de membres de sa famille, le patient aurait passé 30 heures sans boire ni manger, dont une partie sur un brancard dans un couloir.

Les urgences du Bailleul fonctionnent à peine avec un tiers de l’effectif théorique. La situation est tellement compliquée que l’accueil de nuit a été fermé temporairement à l’automne 2019 pendant trois semaines et le SMUR n’est plus opérationnel depuis cette période.

Pour remédier à cette situation, un médecin urgentiste a été recruté pour l'hôpital du Bailleul. Mais apprenant la nouvelle, l'hôpital du Mans s'est opposé à ce recrutement. Les deux établissements étant regroupés dans le Pôle Santé Sud Sarthe et Loir (PSSL), le centre hospitalier du Mans souhaite garder la main sur le recrutement des médecins urgentistes pour l'ensemble du territoire.

Pour dénoncer cette situation, des médecins du Bailleul ont décidé de démissionner de leurs fonctions au sein du groupement hospitalier de territoire.

 

[Avec Francebleu.fr]

3 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…