Masques : les médecins libéraux à nouveau autorisés à se fournir en pharmacie | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Masques : les médecins libéraux à nouveau autorisés à se fournir en pharmacie

En pleine deuxième vague de Covid, les professionnels de santé libéraux ont à nouveau été autorisés par le ministère de la Santé à accéder à des dotations gratuites de masques en pharmacie “jusqu’à épuisement des stocks”. 

C’est une politique qui ne cesse d’évoluer. Alors que les professionnels de santé libéraux avaient été sollicités au cours de l’été par le ministère de la Santé afin de constituer “trois semaines de stock” d’EPI à leurs frais avant la fin des dotations gratuites par l’Etat début octobre, une nouvelle règle vient d’être mise en place. 

Face à la virulence de la deuxième vague et la situation sanitaire, la Direction Générale de la Santé (DGS) vient d’autoriser “à titre provisoire” la distribution par le réseau des pharmacies d’officines de masques chirurgicaux FFP2 issus du stock de l’Etat. “Conscient des conséquences que la bascule pourrait avoir sur l’approvisionnement des professionnels de santé libéraux, le ministère adapte la fin de la distribution des masques en officine, et autorise, à titre transitoire, la distribution par les officines aux professionnels de santé libéraux de masques chirurgicaux et FFP2 issus du stock État, jusqu’à épuisement du stock restant au sein des pharmacies et des grossistes répartiteurs, conformément à l’article 2 de l’arrêté du 3 octobre 2020”, précise le ministère dans une note. Cela concerne notamment les généralistes, spécialistes de ville, kinés, infirmiers, chirurgiens-dentistes, sages-femmes, ergothérapeute, orthophonistes, audioprothésistes, opticiens, pharmaciens, diététicien, technicien de laboratoire médical. 

D’après le ministère de la Santé plus de 10 semaines de stock d’EPI avaient pu être reconstitués fin septembre au niveau de l’État depuis la fin de la première vague, sans compter les stocks individuels. Au total, il existait donc près de trois mois de stock d’avance pour l’ensemble des EPI.  

Les dotations gratuites généralisées ne reprendront uniquement en cas de tension avérée sur certains produits (masques, gants, charlottes, surblouses…). Le ministère précisait fin septembre que seule les tensions, et non le rebond épidémique, pourront ouvrir le droit aux médecins libéraux de bénéficier des dotations gratuites de l’État. 

4 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…