Traitement de l’HTA du diabétique : les IEC en première intention, si nécessaire en association à un inhibiteur calcique | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Traitement de l’HTA du diabétique : les IEC en première intention, si nécessaire en association à un inhibiteur calcique

Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion (IEC) et les antagonistes du récepteur de l’angiotensine 2 (ara2) sont deux classes majeures de médicaments du système rénine/angiotensine (SRA) dont on pense qu’ils ont des effets rénoprotecteurs similaires et interchangeables en comparaison des autres classes d’antihypertenseurs. Un certain nombre de recommandations suggèrent donc d’utiliser les IEC et les ARA2 en traitement de première ligne chez les sujets hypertendus ayant un diabète lorsque le coût n’est pas un problème. Cependant, les essais cliniques qui ont été dessinés pour comparer les IEC directement avec un...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…