RareSim : plateforme de simulation gratuite pour sensibiliser au repérage des maladies rares

26/09/2022 Par Marielle Ammouche
Maladies rares
La société SimforHealth lance RareSim, une nouvelle plateforme de simulation numérique dédiée aux maladies rares. L’objectif est de réduire l’errance diagnostique des malades en sensibilisant les professionnels de santé aux maladies rares et plus spécifiquement à la « culture du doute », et en leur donnant des clés pour un diagnostic précoce.

  Cette plateforme propose, via un outil de simulation numérique d’une consultation en 3D, des contenus d’informations scientifiques et pédagogiques, qui permettent d’accompagner le professionnel de santé non spécialisé dans le diagnostic de maladies rares. Ainsi, le praticien est plongé dans une situation professionnelle réaliste à laquelle il n’aurait pas été confronté durant son parcours universitaire ou professionnel. Il peut interagir avec le patient, accéder à son dossier médical, effectuer des examens cliniques, suivre son évolution… Deux simulateurs numériques sont déjà disponibles : « Tête bizarre, anomalie de la forme du crâne : quoi faire et quand ? » et « Diagnostic d’un trouble d’origine neurologique chez une jeune femme de 18 ans ». Ils ont été conçus avec des experts des maladies rares. Et la plateforme a pour vocation d’être enrichie régulièrement. En France, les maladies rares regroupent plus de 7 000 pathologies et concernent 3 millions de patients. RareSim est issu d’un appel à projet porté par Coalition Next. Il est soutenu par Ipsen, Novartis, Pfizer et Takeda. Il est disponible sur ordinateur et tablette 24h/7j. Il a obtenu le Trophée "Collaboration" de Coalition Next lors de leur événement annuel "Coalition Day". SimforHealth sera présent aux Journées Nationales de Médecine Générale les 13 et 14 octobre prochains au Palais des Congrès de Paris, pour présenter les premiers simulateurs issus de ce projet collaboratif.

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Valérie Briole

Valérie Briole

Non

Comment les patients qui cotisent à la sécurité sociale et à leur mutuelle de façon obligatoire, vont accepter de ne percevoir en ... Lire plus

0 commentaire
16 débatteurs en ligne16 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17