Interpréter le risque de diabète de type 1 avec la génétique et l’épigénomique unicellulaire

28/06/2021 Par Pr Philippe Chanson
Diabétologie

Les variants de risque génétique qui sont identifiés dans les études d’association entre le génome entier et des maladies complexes sont principalement des variants non codants. Passer de ces variants de risque aux hypothèses mécanistiques nécessite des cartes détaillées de la régulation des gènes dans des types cellulaires pertinents pour ces maladies. Une équipe américaine a combiné les deux approches : une étude génome entier du diabète de type 1 à partir de 520 580 échantillons et identification d’éléments de régulation cis candidats au niveau du pancréas et dans les cellules mononucléaires sanguines périphériques en utilisant une technologie de snATAC–seq (single-nucleus assay for transposase-accessible chromatin with sequencing) sur 131 554 noyaux. Des variants de risque de diabète de type 1 étaient enrichis en éléments de régulation cis qui étaient actifs dans les cellules T et d’autres types cellulaires dont les cellules acinaires et ductales du pancréas exocrine. Les variants de risque à de multiples signaux de diabète de type 1 recoupaient les éléments de régulation cis qui étaient liés aux gènes ayant une expression exocrine spécifique. Au niveau du locus CFTR, le variant de risque de diabète de type 1, rs7795896 était localisé au niveau d’un élément de régulation cis spécifique ductal qui régulait le CFTR. L’allèle de risque réduisait la liaison du facteur de transcription, l’activité enhancer et l’expression de CFTR dans les cellules ductales. Ces données indiquent donc un rôle du pancréas exocrine dans la pathogénie du diabète de type 1 et soulignent le pouvoir des études d’association à large échelle au niveau du génome entier et leur combinaison avec l’épigénomique au niveau spécifique d’une cellule pour mieux comprendre les origines cellulaires des maladies complexes.

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Valérie Briole

Valérie Briole

Non

Comment les patients qui cotisent à la sécurité sociale et à leur mutuelle de façon obligatoire, vont accepter de ne percevoir en ... Lire plus

0 commentaire
14 débatteurs en ligne14 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17