Cancer bronchopulmonaire | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-
FMC : Les 10 points clés

Cancer bronchopulmonaire

Le scanner low dose apparaît comme le meilleur outil pour le dépistage des lésions pulmonaires chez les fumeurs ou anciens fumeurs.

1.

Le cancer pulmonaire reste un problème majeur de santé publique. On estime en France son incidence à 46 000 nouveaux cas par an, avec une survie de 17 % à cinq ans tous stades confondus. Il s’agit de la deuxième cause de cancer chez l’homme (après la prostate) et la troisième chez la femme (après le sein et le côlon).

Référence

- Gounant V, et al. Prévention et dépistage du cancer pulmonaire. Rev Prat 2020;70(8);843-68.

Le Dr Guy Scémama déclare n’avoir aucun lien d’intérêts concernant les données présentées dans cet article.

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…