Cancers pédiatriques en Loire-Atlantique : aucune "cause commune" n'a été identifiée | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Cancers pédiatriques en Loire-Atlantique : aucune "cause commune" n'a été identifiée

L'étude épidémiologique menée depuis mars par Santé publique France après des cas groupés de cancers pédiatriques dans le secteur de Sainte-Pazanne n'a abouti à rien et prendra donc fin, a indiqué mardi l'Agence régionale de Santé Pays de la Loire. Depuis décembre 2015, les 6.500 habitants de Sainte-Pazanne (Loire-Atlantique) ont constaté avec inquiétude une multiplication de cas de cancers, survenus chez des enfants ou des ados âgés de 3 à 19 ans. Après une première investigation dont l'analyse des facteurs de risque environnementaux n'a pas montré de cause prédominante, Santé...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…