L'épilation du pubis rime avec plus de risques d'infections sexuelles | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

L'épilation du pubis rime avec plus de risques d'infections sexuelles

Les personnes qui rasent ou épilent leurs poils pubiens sont plus fréquemment touchées par des infections sexuellement transmissibles (IST), observe une étude publiée dans le journal spécialisé Sexually Transmitted Infections, sans démontrer de lien de cause à effet entre les deux phénomènes. Selon une enquête menée auprès d'environ 7 500 Américains âgés de 18 à 65 ans, ceux qui ont déjà épilé leur pubis sont 80% plus nombreux à avoir connu au moins une infection sexuellement transmissible telle que de l'herpès, la syphilis, la blennorragie ou la chlamydia. Ces résultats...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…