Faux médecin esthétique : une dizaine de plaintes pour viol pendant des séances d'épilation

27/07/2022 Par Sandy Bonin
Faits divers / Justice
Un assistant en médecine esthétique qui se faisait passer pour un dermatologue est visé par 13 plaintes pour viol et agression sexuelle. Les faits se seraient produits lors de séances d'épilation. 

 

Il se faisait passer pour dermatologue. Treize femmes accusent ce faux médecin de Besançon d'agression sexuelle et de viol. Les faits se seraient passés pendant des séances d'épilation au laser dans un cabinet médical, entre mars 2020 et octobre 2021.  

Après un parcours dans le graphisme et la menuiserie, le quadragénaire visé par les plaintes obtient un diplôme d'assistant médical en 2020. Pendant les séances d'épilation, les victimes pensaient avoir affaire à son frère, qui lui est bien médecin dermatologue. Elles décrivent des attouchements et certaines des pénétrations digitales, pendant des épilations au laser.  

Le faux médecin a été mis en examen pour 12 agressions sexuelles dont 5 viols. Un des témoignages n'a pas été retenu à son encontre en raison de son passé amoureux avec la plaignante. 

Le frère du faux médecin a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer. A l'issue de l'enquête, le parquet envisage de transmettre des informations à l'Ordre des médecins. 

[Avec Francebleu.fr et France3-regions.francetvinfo.fr

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Valérie Briole

Valérie Briole

Non

Comment les patients qui cotisent à la sécurité sociale et à leur mutuelle de façon obligatoire, vont accepter de ne percevoir en ... Lire plus

0 commentaire





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17