Foot : supporter une équipe perdante ferait grossir | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Foot : supporter une équipe perdante ferait grossir

Des chercheurs américains ont comparé les pratiques alimentaires des supporteurs de football d'une douzaine de villes américaines. Selon leur étude publiée par la revue Psychological Science , "la défaite augmente la consommation de gras et de sucre chez les supporteurs déçus". Les chercheurs ont comparé, chaque lundi, les résultats des matchs de la ligue de football américain (NFL) avec la consommation alimentaire de la population dans une douzaine de grandes villes. Ils ont également pris en compte les personnes vivant dans les villes qui n'ont pas d'équipe de la ligue,...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…