La pratique précoce de la musique modifie le cerveau | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

La pratique précoce de la musique modifie le cerveau

Pratiquer la musique avant l’âge de sept ans favorise la coordination des gestes et renforce les connexions cérébrales des aires motrices du cerveau sur l'ensemble de la vie. C’est ce que montre une étude canadienne parue dans le Journal of Neuroscience. L’expérience a porté sur 36 musiciens, ainsi que sur des non-musiciens à qui il a été demandé d’apprendre une séquence de mouvements puis de l’exécuter. Certains avaient commencé les cours de musique avant sept ans ; d’autres dotés d’autant d’expérience musicale, ont commencé la musique après cet âge ;...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…