Manifestation à l’hôpital : 80% du personnel des urgences de la Timone en arrêt maladie | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Manifestation à l’hôpital : 80% du personnel des urgences de la Timone en arrêt maladie

Depuis jeudi 5 décembre au soir, les infirmiers bloquent les urgences de l’hôpital de la Timone à Marseille pour protester contre le sort réservé à leur cadre supérieur.  
Depuis jeudi 5 décembre au soir, les infirmiers bloquent les urgences de l’hôpital de la Timone à Marseille pour protester contre le sort réservé à leur cadre supérieur.  

 

Ce sont les internes, les externes et les étudiants en soins infirmiers qui assurent le service. Aux urgences de la Timone, à Marseille, 80% du personnel est en arrêt maladie pour protester contre le sort réservé à leur cadre supérieur lors d’une réunion avec la direction, le 4 décembre dernier. Un entretien “musclé” suite auquel elle aurait quitté son poste.  

"Ils lui ont fait comprendre qu'elle faisait un travail totalement inefficace et qu'elle n'avait pas du tout sa place ici", résume un infirmier qui participe au blocage, interviewé par France 3. "Nous travaillons avec elle depuis 10 ans. Elle a permis de créer et de réunifier le service d'urgences sur Marseille notamment à la Timone." 

La situation est décrite comme un “cataclysme” par l’interne Et ça se dit médecin sur Twitter, et l’ambiance “pesante”. Seuls les patients graves sont encore pris en charge. Les patients sont détournés sur les autres hôpitaux de la ville.  

Leurs revendications ne s’arrêtent pas là. L’équipe des 25 soignants, rejoints par des soignants de l'extérieur, demande également l’augmentation des effectifs, la réouverture de lits pour un accueil correct des patients et la revalorisation salariale pour tous les paramédicaux. 

Une rencontre a été organisée avec le directeur général de la Timone jeudi soir et une seconde, vendredi matin. Ils ont obtenu la reconnaissance de l’extrême violence avec laquelle leur cadre supérieure a été traitée mais les avancées dans les revendications ne sont toujours pas jugées “satisfaisantes” par les soignants.   
 

[Avec France 3]  

 
 

6 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…