Passé à côté d'un abcès cérébral, un urgentiste jugé pour homicide | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Passé à côté d'un abcès cérébral, un urgentiste jugé pour homicide

Plus de 10 ans après le décès d'une adolescente de 17 ans, le tribunal correctionnel de Valenciennes jugeait l'urgentiste qui l'avait prise en charge et n'avait pas posé le bon diagnostic. Le 21 août 2007, cette lycéenne de 17 ans est admise aux urgences de la polyclinique Vauban, à Valenciennes. Elle souffre de céphalées persistantes, de vomissements et de désorientation. La veille, lors d'un premier passage aux urgences, l'adolescente avait effectué un scanner : le radiologue avait alors conclu à une sinusite. Le médecin urgentiste qui la prend en charge...
9 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…