Liberté d'installation des médecins : Buzyn accusée de défendre des "intérêts corporatistes" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Liberté d'installation des médecins : Buzyn accusée de défendre des "intérêts corporatistes"

Après des heures de débats houleux mercredi et jeudi, plusieurs amendements restreignant la liberté d'installation ont finalement été rejetés. Pour l'avoir défendue, Agnès Buzyn a été taxée de corporatiste. A l'Assemblée nationale, les jours se suivent et se ressemblent. Après avoir débattu jusque tard dans la nuit de mercredi à jeudi sur la liberté d'installation des médecins, les débats ont repris dans la journée autour de plusieurs amendements coercitifs. Ingratitude corporatiste et coercition : la réponse cinglante d'un futur généraliste "Toutes les expérimentations en ce sens, que ce soit en...
11 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…