Polyarthrite rhumatoïde : après les inhibiteurs de JAK, la stimulation du nerf vague | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Polyarthrite rhumatoïde : après les inhibiteurs de JAK, la stimulation du nerf vague

[CONGRES DE L'EULAR] Des études confirment l’efficacité du filgotinib et du péficitinib. Curieusement la stimulation du nerf vague pourrait aussi atténuer les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde chez les patients ne réagissant plus aux traitements. À côté du tofacitinib et du baricitinib, qui sont commercialisés en France, d’autres inhibiteurs de JAK pourraient être utilisés demain dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde (PR), comme par exemple l’upadacitinib, ou encore le filgotinib. Ce dernier vient de montrer une efficacité supérieure au placebo et non inférieure à celle d’un anti-TNF, l’adalimumab, (70...
2 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…