Cancers pulmonaires : arrivée de l’immunothérapie | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Cancers pulmonaires : arrivée de l’immunothérapie

Le traitement du cancer bronchique à petites cellules évolue et tire parti de l’utilisation des inhibiteurs du point de contrôle immunitaire.
Le traitement du cancer bronchique à petites cellules évolue et tire parti de l’utilisation des inhibiteurs du point de contrôle immunitaire. L’étude Impower 133, réalisée en double aveugle contre placebo chez 403 patients, a montré que l’addition en première ligne d’atézolizumab, un anti-PDL1, à une chimiothérapie par carboplatine et étoposide améliore significativement la survie sans progression (5,2 mois contre 4,3 mois) ainsi que la survie globale (12,3 mois contre 10,3 mois sous placebo, p = 0,07) (1). Un autre essai de phase 3 ouvert, Caspian, ayant pris en compte 537...
2 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…