Vaccination : une légère baisse des réticences | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Vaccination : une légère baisse des réticences

La grande majorité des Français reste favorable à la vaccination en général. Mais les résurgences épidémiques récentes, ainsi que les réticences qui persistent pour certains vaccins, mettent en évidence la nécessité de renforcer la sensibilisation du grand public et la mobilisation des professionels de santé et des institutions gouvernementales pour la vaccination. C‘est dans ce contexte que se déroule actuellement la Semaine européenne de la vaccination, dont le thème est la vaccination du nourrisson.

 

En 2017, plus de 3 français sur 4 (78%) se disent favorables à la vaccination en générale, rapporte l’enquête Baromètre santé de Santé publique France, dont les données, recueillies entre janvier et juillet 2017, ont été rendues publiques à l’occasion de la semaine de la vaccination qui vient de se dérouler (23-29 avril). Ce taux d’adhésion est en légère hausse, de trois points, par rapport à l’année précédente, et retrouve ainsi son niveau observé en 2014. "On observe moins de différences que par le passé selon l’âge et le niveau de revenus ; une adhésion toujours plus forte est observée parmi les personnes les plus diplômées ainsi que parmi les parents d’enfants de 15 ans ou moins", précise Santé publique France.

Cette enquête met aussi en évidence, comme les années précédentes, que les réticences les plus importantes sont concentrées sur trois vaccinations au premier rang desquelles celle contre la grippe saisonnière, qui recueille 14% d’opinion défavorable, suivie de celle contre l’hépatite B (VHB, 11%), et de celle cotre le papillomavirus (HPV, 5%). Mais pour ces chiffres aussi, la tendance est à une légère amélioration. Les réticences vis-à-vis des vaccinations contre le VHB apparaissent en recul de 1,8 point, celle contre la grippe de 1,3 point ; et celle contre le HPV de 0,9 point. Pour les réticences aux autres vaccins, aucune différence n’apparait entre 2016 et 2017.

Les vaccinations du nourrisson maintiennent une opinion très favorable avec un taux de réticences n’excédant pas 2% en 2017.

En conséquence, les couvertures vaccinales du nourrisson restent élevées, mais surtout en ce qui concerne les...

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…