Calendrier vaccinal 2018: nouvelles obligations et nouveaux vaccins disponibles

12/02/2018 Par Marielle Ammouche
Infectiologie
Vignette

Pour être en cohérence avec les changements de la stratégie vaccinale qui ont pris effet en début d’année, le Ministère de la Santé a décidé de publier plus tôt qu’habituellement, le calendrier vaccinal 2018.

Elaboré par le Ministère, après avis de la Haute autorité de santé (HAS) qui, via la Commission Technique des Vaccinations, a remplacé le Comité Technique des Vaccinations depuis mai 2017, cette nouvelle mouture tient donc compte des onze vaccinations désormais obligatoires pour les enfants de moins de 2 ans : contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite (déjà obligatoires), la coqueluche, les infections invasives a Haemophilus influenzae de type b, l’hépatite B, les infections à pneumocoque, les infections invasives à méningocoque de sérogroupe C, la rougeole, les oreillons et la rubéole. En outre, de nouveaux vaccins disponibles ont été inclus dans ce calendrier. Il s’agit en particulier d’un 3ème vaccin hexavalent contre diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, Haemophilus influenzae de type b, hépatite B : Vaxelis (MSD). Ses indications sont identiques à celles des autres vaccins hexavalents. Cependant, « en l’absence de données d’interchangeabilité pour l’ensemble des vaccins hexavalents, tout schéma vaccinal débuté avec un hexavalent doit être poursuivi avec le même hexavalent » précise le texte. Par ailleurs, trois vaccins grippaux tétravalents contre la grippe disposent désormais d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) : Influvac Tetra (Mylan), Vaxigrip Tetra (Sanofi Pasteur MSD), Fluarix Tetra (GSK). Le nouveau calendrier mentionne aussi que le vaccin rougeoleux monovalent Rouvax (Sanofi Pasteur) n’est plus commercialisé actuellement et ne sera plus disponible à partir d’avril 2018. Actuellement, sa délivrance est réservée aux indications recommandées (nourrissons âgés de 6 à 11 mois devant être vaccinés dans un contexte de post-exposition ou de voyage en zone d’endémie.) Le calendrier des vaccinations comporte enfin un nouveau chapitre dédié aux populations spécifiques en matière de vaccination (femmes enceintes, nourrissons prématurés, personnes immunodéprimées et personnes âgées).  

Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire
10 débatteurs en ligne10 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17