Grippe : renforcer la vaccination chez les sujets âgés | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Grippe : renforcer la vaccination chez les sujets âgés

L’OMS alerte sur la faible couverture vaccinale chez les plus de 65 ans en Europe.

Plus de 44.000 personnes meurent chaque année des suites de la grippe saisonnière dans la région Europe de l’Organisation mondial de la santé (OMS). Et 34 000 (plus de 75 %) de ces décès concernent des personnes âgées de 65 ans ou plus.

L’OMS a alerté en février dernier sur les risques liés au faible taux de vaccination contre la grippe saisonnière en Europe. De nouvelles données, issues d’une étude réalisée par le bureau régional de l’OMS pour l’Europe et le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), montrent en effet que, ces sept dernières années, la couverture vaccinale (CV) antigrippale a diminué chez les groupes à haut risque ; et actuellement, dans la moitié des pays couverts par l’étude, moins d’un tiers des personnes âgées de plus de 65 ans sont vaccinées. "Cette situation est très préoccupante aujourd’hui pour les personnes les plus exposées à de graves conséquences, en particulier les personnes âgées, et potentiellement pour l’ensemble de la population à l’avenir", a souligné le Dr Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe. L’objectif global de 75% de CV est loin d’être atteint.

Plusieurs raisons expliquent la faible CV, détaille l’OMS, "allant du relâchement de la vigilance et du manque de confiance dans les vaccins et les autorités sanitaires, à l’absence de recommandations de la part des agents de santé ou aux obstacles liés à l’accès, notamment les coûts directs à la charge du patient". Par ailleurs, dans certains pays disposant de peu de ressources, la grippe n’est pas forcément considérée comme une maladie prioritaire, et la faible CV peut résulter d’un approvisionnement limité en vaccins. Dans l’étude européenne, la moitié des pays signalent ainsi des réductions du nombre de doses de vaccins disponibles.

Actuellement, la majorité des régions françaises est toujours en période épidémique. Depuis le 1er novembre 2017, 2.622 cas graves ont été signalés. L'âge moyen était de 59 ans. 54% d’entre eux n’étaient pas vaccinés. Les résultats préliminaires montrent une efficacité vaccinale de 55% chez les personnes de 65 ans et plus contre tous les virus grippaux (73% contre le virus A(H1N1) prédominant à 55%)

Sources : 
Organisation mondiale de la santé (OMS), 7 février 2018. Santé publique France, 15 mars 2018.
1 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…