Hypothyroïdie : des conséquences sur le sommeil et la vie sociale | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Hypothyroïdie : des conséquences sur le sommeil et la vie sociale

Les pathologies thyroïdiennes sont fréquentes chez les femmes adultes chez qui l’hypothyroïdie est environ 10 fois plus fréquente que chez l’homme. Les prévalences vont de 0.2 à 5.3 % en Europe et augmentent jusqu’à 17 % dans la population âgée. Compte tenu des effets pléïomorphes des hormones thyroïdiennes, il semble logique qu’une dysfonction thyroïdienne ait une influence majeure sur la capacité globale de l’organisme, aussi bien physique que mentale. Afin d’explorer la qualité de vie en relation avec la santé chez les sujets ayant une hypothyroïdie en comparaison de sujets...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…