On vous dit pourquoi les estrogènes dirigent l’activité physique | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

On vous dit pourquoi les estrogènes dirigent l’activité physique

Après la ménopause, les femmes tendent à être moins actives, à augmenter leur masse grasse totale et à modifier la distribution des graisses. Chez les rongeurs, l’ovariectomie diminue les hormones ovariennes telles que l’estradiol de manière identique à ce qui est observé lors de la ménopause, ce qui produit une diminution de l’activité physique et donc une augmentation du poids. Les estrogènes ont donc des effets métaboliques bien connus. Chez les rongeurs, le pic pré-ovulatoire de 17β-estradiol augmente la dépense énergétique de manière transitoire afin de coordonner l’augmentation de l’activité...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…