L’augmentation de la masse grasse ne dépend que du nombre de calories, pas du type d’alimentation | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

L’augmentation de la masse grasse ne dépend que du nombre de calories, pas du type d’alimentation

La prise de poids, en cas de suralimentation, varie de manière importante d’une personne à l’autre. Certains auteurs ont pensé que le contenu protéique de l’alimentation pouvait expliquer certaines de ces différences, les régimes contenant une forte ou au contraire une faible quantité de protéines étant possiblement moins efficaces sur le plan métabolique que des régimes ayant un contenu protéique « moyen ». Un essai contrôlé randomisé a donc été mis en place en Louisiane afin de déterminer si le niveau protéique de l’alimentation affectait de manière différente la composition...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…