Bénéfices microvasculaires rénaux des nouveaux antidiabétiques : la palme revient à la dapagliflozine | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Bénéfices microvasculaires rénaux des nouveaux antidiabétiques : la palme revient à la dapagliflozine

La néphropathie diabétique touche environ 1/3 des adultes américains ayant un diabète de type 2. L’utilisation des nouveaux traitements antidiabétiques dans la prévention et le traitement de la néphropathie diabétique fait l’objet de plus en plus de travaux de recherche. Afin de caractériser le risque de développer une néphropathie diabétique chez les patients recevant les nouveaux antidiabétiques tels que les inhibiteurs de SGLT2, les agonistes du récepteur du GLP1 et les inhibiteurs de DPP4, une équipe américaine a mené une revue systématique de la littérature afin d’identifier les essais randomisés...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…