Diabète de type 2 : le gliclazide fait mieux que la sitagliptine en seconde ligne | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Diabète de type 2 : le gliclazide fait mieux que la sitagliptine en seconde ligne

Si la metformine reste le traitement de référence en première ligne, du diabète de type 2 (DT2), les choix pour le traitement de seconde ligne sont nombreux, entre molécules anciennes ou plus récentes.

 

Parmi les premières, il y a le gliclazide, dont une version à libération modifiée est commercialisée sous le nom de Diamicron MR® ; et parmi les molécules plus récentes, il y a, entre autres, la sitagliptine, un inhibiteur de DPP-4, commercialisée sous le nom de Januvia®. Pour la première fois, une étude comparative est réalisée, en vie réelle, entre ces deux molécules.

L’étude a été menée sur une cohorte rétrospective à neuf ans, s’appuyant pour cela sur la base de données du Clinical Practice Research Datalink (CPRD) du Royaume-Uni. Les 1 986 patients inclus présentaient un DT2, insuffisamment contrôlé par metformine (HbA1c supérieur à 7%) et traités en seconde ligne par gliclazine MR ou sitagliptine. Avant l’inclusion, l’hémoglobine glyquée était en moyenne de 8.5%. Le principal objectif de l’étude était d’observer le pourcentage de patients dont l’hémoglobine glyquée était descendue sous l’objectif de 7%.

Les résultats montrent que les patients sous gliclazide MR avaient 35% de chance en plus (HR 1.35 ; IC 95% : 1.19-1.92) d’atteindre cet objectif en comparaison des patients sous sitagliptine. Si le seuil d’HbA1c était abaissé à 6.5%, la proportion de patients l’atteignant était encore plus importante : les patients sous gliclazide MR avaient 50% de chance en plus (HR: 1.51 ; IC 95% : 1.19‐1.92) de l’atteindre en comparaison des patients sous sitagliptine. La tolérance était bonne dans les deux groupes mais avec un avantage cette fois à la sitagliptine : 2.6 événements pour 1 000 patients-années versus 4.7.

Pour les auteurs, cette étude réalisée en conditions de vie réelle démontre que le gliclazide MR est plus efficace que la sitagliptine pour réduire l’HbA1c, en seconde ligne de traitement chez des diabétiques de type 2 insuffisamment contrôlés sous metformine. De faibles taux d’hypoglycémies étaient observés avec les deux traitements.  

Sources : 
Zaccardi F et al. Comparative effectiveness of gliclazide modified release versus sitagliptin as second‐line treatment after metformin monotherapy in patients with uncontrolled type 2 diabetes. Diabetes, Obesity and Metabolism. 2020
2 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…