La fin de la Paces, du numerus clausus et des ECN votée par les députés

13/03/2019 Par F. Na.
C'est fini. Les députés de la commission des affaires sociales ont voté ce mardi la suppression de la Paces, du numerus clausus et des ECN. Tout le volet formation de la loi de santé a été examiné.

L'examen parlementaire de la loi de santé a commencé, ce mardi soir, par l'examen du volet formation en Commission des affaires sociales. Les députés ont notamment voté les articles prévoyant la réforme du premier et du second cycle des études médicales.

"Ça y est, le numerus clausus est supprimé pour l'entrée dans les études de santé ! Adios les pages de QCM, welcome une sélection plus diverse, plus intéressante, plus épanouissante, et surtout plus large !", s'est notamment réjouit le député LREM et neurologue Olivier Véran, ce mardi soir. La suppression des ECN sera effective dès la rentrée 2020, alors que la fin de la Paces et du numerus clausus entrera en vigueur dès cette année.

La suppression du numerus clausus devrait permettre d'augmenter de 20% le nombre de médecins formés sur le territoire. Plusieurs organisations syndicales redoutent déjà des capacités de formation insuffisantes pour accompagner cette hausse. Par ailleurs, le premier volet de la loi de santé examiné hier prévoit aussi la recertification des médecins, dont les détails sont à préciser par ordonnance. La création d'un statut unique de praticien hospitalier unique et l'extension du dispositif du médecin adjoint aux zones sous-dotées font aussi partie des premières mesures votées ce mardi.

L'examen du texte doit se poursuivre toute la semaine en commission avant d'être soumis à tous les députés dès lundi prochain.

Vignette
Vignette
0 commentaire
7 débatteurs en ligne7 en ligne





La sélection de la rédaction

Rémunération
"La visite à domicile ne survivra pas à l’été" : le cri d'alarme de SOS Médecins
02/04/2024
13
Assistant médical
"Il faut arriver à transposer l'assistant médical dans une notion d'équipe": aux Rencontres d'AVECsanté...
03/04/2024
4
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17
"Ils ont une peur primaire de la psychiatrie" : pourquoi les étudiants en médecine délaissent cette spécialité
27/02/2024
28
Podcast
"C'est assez intense" : reportage dans un centre de formation des assistants médicaux
01/03/2024
9