2024.

Consultation du généraliste : la Cnam propose finalement les 30 euros dès décembre 2024

Devant l'opposition unanime des syndicats aux deux calendriers d'application des revalorisations tarifaires proposés jeudi soir - l'un dynamique, l'autre plus tardif - la Cnam a proposé ce vendredi 17 mai, dans l'après-midi, un troisième scenario, prévoyant une hausse du G à 30 euros dès décembre 2024.

17/05/2024 Par Aveline Marques
Alerte / Urgent Assurance maladie / Mutuelles
2024.

Un pas de plus. La Cnam envisage désormais d'avancer à décembre 2024 la revalorisation de la consultation de base du médecin généraliste à 30 euros et de l'APC à 60 euros. La caisse avait initialement proposé deux options aux syndicats : le premier scénario prévoyait un G à 28 euros en décembre et à 30 euros en juillet 2025 seulement ; le second permettait d'aller directement à la revalorisation promise, mais pas avant le 15 mars 2025.

Alors que les partenaires sociaux s'étaient quittés sur ce point de blocage, jeudi peu avant minuit, la Caisse a proposé un troisième scenario "plus acceptable" pour les syndicats, ce vendredi en fin d'après-midi : un G à 30 euros et un APC à 60 euros dès décembre 2024 - clause des six mois oblige, avec 50% des revalorisations ciblées sur certaines spécialités (dont les pédiatres) et +1.5 centime de hausse du point travail pour les actes techniques CCAM.

Cette première salve serait suivie en juillet 2025 de 1.5 centime supplémentaire pour le point travail et du reste des majorations prévues pour les spécialités cliniques.

Source : Cnam

Plus d'informations à venir sur Egora.
 

 
Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

14 commentaires
16 débatteurs en ligne16 en ligne
Photo de profil de Fabien Bray
5,2 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 1 mois
On s'oriente clairement vers un système à l'anglaise. On a pour l'instant aucune connaissance des couleuvres (contreparties) présentes dans l'accord, mais elles font figure d'épouvantail pour une par...Lire plus
Photo de profil de Paddy De Metz
181 points
Débatteur Renommé
Psychiatrie
il y a 29 jours
Donc maintenant un médecin va devoir : - voir plus de patients - faire moins de prescriptions - faire moins d'arrêts de travail - s'engager à travailler dans des structures pluridisciplinaires -...Lire plus
Photo de profil de Nicolas Hennebo
103 points
Débatteur Renommé
Médecine générale
il y a 1 mois
Ne pas signer et n'avoir aucune confiance en l'Assurance Maladie (et Capgemini) qui fait mine de reculer en acceptant d'avancer les dates des changements de tarifs alors que c'était prévu d'avance. Di...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17