Représentatifs, les internes et jeunes médecins sont désormais "observateurs" de la convention | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Représentatifs, les internes et jeunes médecins sont désormais "observateurs" de la convention

Un arrêté publié au Journal officiel du 9 novembre dernier déclare représentatifs cinq associations et syndicats d'étudiants, internes et jeunes médecins*. Ils pourront officiellement siéger en tant qu'observateurs lors des prochaines négociations conventionnelles.

Pour l'Anemf, l'Isnar-IMG, l'ISNCCA (devenu Jeunes médecins fin septembre), l'Isni et REAGJIR*, c'est une considérable victoire. Grace à ce blanc-seing législatif, leurs représentants auront droit à un siège lors des prochaines négociations conventionnelles à la Cnam. Jusqu'alors, cette faveur leur était refusé puisque ces négociations n'engagent que les médecins libéraux installés, ce qu'ils ne représentent pas.

Par le passé, surtout en périodes de troubles, des délégations d'internes et jeunes médecins ont pu assister aux négociations conventionnelles, en tant qu'invités de certains syndicats signataires. Les choses se sont éclaircies récemment : en janvier dernier, la Cnam a officiellement invité les structures jeunes à participer à la négociation de l'avenant sur la télémédecine. En février, un décret prévoyait que ces structures pourraient assister aux négociations en tant qu'observateurs, à condition d'être reconnues représentatives. Critères de représentativité : ancienneté de plus de 2 ans, nombre d'adhérents et répartition géographique, indépendance financière et activité syndicale.

Les résultats de l'enquête de représentativité lancée en juillet dernier ont été consignés dans le JO du 9 novembre 2018.

Immédiatement, REAGJIR a fait part de sa satisfaction pour cette "véritable reconnaissance des engagements pris depuis 10 ans (…) Nous pourrons désormais continuer de défendre nos adhérents et les jeunes médecins au niveau conventionnel, non plus en étant invités occasionnellement, mais en pouvant nous exprimer sur les sujets qui nous intéressent", a fait valoir le regroupement dans un communiqué.

La prochaine négociation conventionnelle, dès janvier prochain à la Cnam, concernera la mise en place des assistants médicaux : cahier des charges, critères et conditions d'exercice et de rémunération devront faire l'objet d'un avenant à la convention 2016.

*L'Association nationale des étudiants en médecine de France (Anemf) ;
- l'Intersyndicale nationale autonome représentative des internes en médecine générale (Isnar-IMG) ;
- l'Inter syndicat national des chefs de clinique et assistants (ISNCCA) devenu « Jeunes Médecins » depuis fin septembre ;
- l'Intersyndicale nationale des internes (ISNI) ;
- le Regroupement autonome des généralistes jeunes installés et remplaçants (REAGJIR).

2 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…