Rémunération des praticiens, différences hommes-femmes... Les chiffres clés de la FPH | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Rémunération des praticiens, différences hommes-femmes... Les chiffres clés de la FPH

rémunérations à l'hôpital en 2017
Les données sur les salaires de la fonction publique hospitalières 2017 sont tombées. Différences salariales entre fonctionnaires et contractuels mais aussi entre hommes et femmes, zoom sur les chiffres clés du dernier rapport de la Drees.

 

Un agent de la fonction publique hospitalière (FPH) est, en moyenne, rémunéré 2 288 euros net par mois. Il faut néanmoins apporter quelques précisions sur ce chiffre de 2017, issu de la DREES. S'agissant d'une moyenne, le salaire énoncé englobe l'ensemble des salariés des établissements de santé, toute fonction confondue – des fonctionnaires aux contractuels – et seulement ceux en équivalent temps plein (EQTP).

Sur les 1,2 million d'agents de la fonction publique hospitalière, 73% sont fonctionnaires, contre 20% de contractuels et 7% de personnels médicaux. Le volume de travail en EQTP est lui de 1,1 million dont 87% dirigés dans les hôpitaux.

Ce salaire net moyen a augmenté de 0,3% en euros constants, c'est-à-dire en prenant compte l'inflation, entre 2016 et 2017. Cette "petite" augmentation est néanmoins à relativiser car elle n'a eu de cesse de diminuer ces deux dernières années. Elle était de +0,4% en 2016 et même de +0,8% en 2015.

 

Des disparités entre les statuts

En 2017, les contractuels perçoivent en moyenne 1 639 euros net par mois en EQTP, soit une progression de 0,7 % en euros constants. Le salaire des fonctionnaires s'élève quant à lui à 2 145 euros nets par mois en moyenne, soit une hausse de 0,3 % en euros constants par rapport à 2016. Celui des personnels médicaux, qui représente 7,1% des agents de la FPH, s’élève à 5 557 euros par mois, soit une hausse de 0,4 % en euros constants par rapport à 2016.

Néanmoins pour les salariés présents toute l’année en 2016 et en 2017 chez le même employeur et avec la même quotité de travail, le salaire net moyen augmente de 1,3 % en euros constants. Pour ces salariés qui représentent les deux tiers des agents de la FPH, cette progression est le reflet "de leur ancienneté et de leur carrière", précise le rapport de la Drees.

 

Grand écart salarial entre les hommes et les femmes ?

Toute fonction confondue, les femmes gagnent en moyenne 20,5% de moins que les hommes, ce qui correspond à...

6 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…