Jeu pathologique : un trop plein d’optimisme | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Jeu pathologique : un trop plein d’optimisme

Les joueurs pathologiques souffrent d'un biais d'optimisme qui modifie leur représentation subjective des probabilités et qui influence leurs décisions dans des situations impliquant des paris financiers risqués. C'est ce qu'a démontré l'équipe de Jean-Claude Dreher du Centre de neurosciences cognitives (CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1). Ces résultats pourraient permettre d'expliquer et d'anticiper la vulnérabilité de certains individus face aux jeux d'argent et pourraient inspirer de nouvelles approches thérapeutiques. Dans cette étude, les chercheurs se sont attachés à tester et à vérifier l'hypothèse selon laquelle le jeu pathologique pourrait reposer sur...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…