Le virus de la variole serait bien plus récent qu'on le pense | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le virus de la variole serait bien plus récent qu'on le pense

Les Egyptiens de l'époque de Ramsès souffraient-ils d'une simple varicelle ? La découverte surprise du plus ancien virus de la variole connu dans le corps momifié d'un enfant mort au XVIIe siècle pourrait aider les scientifiques à retracer l'histoire mystérieuse de cet agent pathogène meurtrier, selon une étude publiée jeudi dans la revue scientifique américaine Current Biology . "Il y a des signes que des momies égyptiennes vieilles de 3 000 à 4 000 ans avaient des marques rappelant des peaux grêlées, interprétées comme résultant des pustules caractéristiques de la...
1 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…