Leur médicament faisait pousser les seins des hommes : un labo lourdement condamné | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Leur médicament faisait pousser les seins des hommes : un labo lourdement condamné

Le laboratoire Johnson & Johnson a omis de préciser que son neuroleptique phare, le Risperdal, pouvait faire pousser la poitrine des patients. Un tribunal américain l'a condamné à payer une amende de huit milliards de dollars de dommages et intérêts. La multinationale dénonce une somme " grossièrement disproportionnée " et compte faire appel de ce jugement. C'est un jury de Pennsylvanie qui a condamné, mardi 8 octobre, Johnson & Johnson à payer huit milliards de dollars de dommages et intérêts. La compagnie et sa filiale, Janssen Pharmaceuticals, étaient attaquées par...
3 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…