Dépression masquée : les généralistes en première ligne | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Dépression masquée : les généralistes en première ligne

Le médecin généraliste est en première ligne pour repérer et prendre en charge cette pathologie qui pose de nombreuses difficultés. La dépression masquée constitue une problématique importante pour le médecin généraliste. En effet, en l’absence de plainte d’emblée psychiatrique, son repérage, son diagnostic et sa prise en charge relève le plus souvent de l’omnipraticien, bien plus que du psychiatre. “Le médecin généraliste se situe en amont du problème alors que le psychiatrique agit en aval, ne voyant le malade que lorsqu’il est démasqué et volontaire pour effectuer une psychothérapie” indique...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…