Cancer pulmonaire : la place du scanner se précise | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Cancer pulmonaire : la place du scanner se précise

De nombreuses nouvelles données épidémiologiques ont été présentées au 25e Congrès de l’European Respiratory Society (ERS), qui vient de se dérouler à Amsterdam, du 26 au 30 septembre 2015. Dans le domaine du cancer pulmonaire, elles montrent en particulier l’importance du scanner non seulement pour le dépistage mais aussi au cours du suivi sur le pronostic vital. En 2011, d’après les données Eurostat, le cancer bronchopulmonaire représente la première cause de décès par cancer chez l’homme en Europe et avoisine en termes de fréquence la mortalité par cancer du sein...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…