Un excès de pathologies hépatobiliaires chez les diabétiques de type 2 | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Un excès de pathologies hépatobiliaires chez les diabétiques de type 2

On dispose de peu de données sur la morbidité et la mortalité associées aux pathologies hépatobiliaires chez les diabétiques. Les données disponibles reposent essentiellement sur des bases de données administratives avec des données incomplètes ou limitées pour ce qui concerne les facteurs de risque de pathologies hépatobiliaires. A l’occasion d’une étude d’observation longitudinale faite sur la population générale dans une zone urbaine d’Australie, 1294 patients d’âge moyen 64 ans, diabétiques, ont été comparés à 5156 témoins non diabétiques appariés pour l’âge, le sexe et l’adresse géographique. Le suivi a duré...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…