6.5%, un seuil d’hémoglobine glyquée pour le diagnostic du diabète | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

6.5%, un seuil d’hémoglobine glyquée pour le diagnostic du diabète

On s’intéresse beaucoup à l’utilisation de l’hémoglobine glyquée pour faire le diagnostic de diabète. Un groupe international d’experts a suggéré récemment qu’une hémoglobine glyquée > 6.5 % pouvait être considérée comme un seuil diagnostique de diabète. Ce critère a ensuite été adopté par l’ADA et l’EASD ainsi que l’OMS. Pour baser leur décision, les experts avaient analysé l’association entre les niveaux d’hémoglobine glyquée et la prévalence de la rétinopathie. Historiquement, c’est la rétinopathie qui a été acceptée comme le meilleur critère pour comparer les mesures glycémiques permettant d’établir les seuils...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…