Chez les patients ayant une coronaropathie et une intolérance au glucose, l’acarbose ne réduit pas le risque d’événements cardiovasculaires | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Chez les patients ayant une coronaropathie et une intolérance au glucose, l’acarbose ne réduit pas le risque d’événements cardiovasculaires

Les effets de l’acarbose, un inhibiteur de l’a-glucosidase, sur les paramètres cardiovasculaires chez les patients coronariens ayant une intolérance au glucose ne sont pas connus.

Ceci a conduit les chercheurs de l’étude ACE (Acarbose Cardiovascular Evaluation) à mettre en place un essai randomisé en double insu versus placebo, de phase 4, chez des patients recrutés à partir de 176 centres ambulatoires hospitaliers en Chine. Les patients chinois ayant une insuffisance coronaire et une intolérance au glucose étaient assignés de manière randomisée à recevoir soit de l’acarbose orale (50 mg X 3 par jour), soit du placebo, les deux étant ajoutés à un traitement de prévention secondaire cardiovasculaire standard. Le critère d’évaluation principal était un critère composite de 5 événements : le décès cardiovasculaire, les infarctus du myocarde non fatals, les AVC non fatals, les admissions hospitalières pour angor instable ou les admissions hospitalières pour insuffisance cardiaque. L’analyse était faite en intention de traiter.

Entre mars 2009 et octobre 2015, 3 272 patients ont reçu de l’acarbose et 3 250 du placebo. Les patients ont été suivis sur une médiane de 5 années dans les 2 groupes. Le critère d’évaluation principal, le critère composite des 5 événements, est survenu chez 470 participants du groupe acarbose (14 %, soit 3.33 pour 100 personnes/année) et chez 479  participants du groupe placebo (15 %, soit 3.41 pour 100 personnes/année) donnant un hazard ratio de 0.98 (IC 95 % = 0.86 - 1.11, p = 0.73). Aucune différence significative n’a été observée entre les groupes de traitement pour le critère composite secondaire, c’est-à-dire décès quelle qu’en soit la cause, décès cardiovasculaire ou infarctus du myocarde fatal ou non fatal, AVC fatals ou non fatals, admissions hospitalières pour angor instable, admissions hospitalières pour insuffisance cardiaque ou altération de la fonction rénale.

Seul résultat positif, un diabète est apparu moins fréquemment dans le groupe acarbose (13 % des patients, soit 3.17 pour 100 personnes/année) en comparaison du groupe placebo (16 % des patients, soit 3.84 pour 100 personnes/année) (rapport des taux de survenue = 0.82 ; 0.71-0.94, p = 0.005). Les troubles gastro-intestinaux étaient les effets secondaires les plus fréquents associés à un arrêt du médicament ou à une modification du traitement (7 % des patients sous acarbose versus 5 % des patients sous placebo, p = 0.007). Le nombre de décès non cardiovasculaires (2 %) et de décès par cancers (< 1 %) étaient similaires dans les deux groupes.

Chez les patients chinois ayant une insuffisance coronaire, une altération de la tolérance au glucose, l’acarbose ne réduit donc pas le risque d’événement cardiovasculaire majeur mais réduit l’incidence du diabète.

Sources : 

Holman R.R. et al. Effects of acarbose on cardiovascular and diabetes outcomes in patients with coronary heart disease and impaired glucose tolerance (ACE) : a randomised, double-blind, placebo-controlled trial. Lancet Diabetes Endocrinol 2017 ; 5 : 877-86.

Nauck M. et Meier J.J. Break point instead of ACE : acarbose, post-load glycaemic excursions, and cardiovascular events. Lancet Diabetes Endocrinol 2017 ; 5 : 843-845.

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…