Inhibiteurs de SGLT2 : une action possible sur la rigidité aortique chez les diabétiques | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Inhibiteurs de SGLT2 : une action possible sur la rigidité aortique chez les diabétiques

Des études suggèrent que les inhibiteurs de SGLT2, ont une action sur la rigidité artérielle, qui pourrait contribuer à leurs effets cardio et néphroprotecteurs. Les inhibiteurs de la SGLT2 semblent être des médicaments intéressants chez les diabétiques de type 2, car ils ont démontré leur capacité de réduire chez eux la morbi-mortalité cardiovasculaire, de retarder la progression de la néphropathie et de limiter les événements liés à l’insuffisance cardiaque. De nombreux mécanismes potentiels ont été évoqués pour expliquer ces effets cardio et néphroprotecteurs en dehors de la baisse tensionnelle :...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…