Retards de paiement permanents : les maîtres de stage appellent Véran "à se réveiller"

04/10/2021 Par Louise Claereboudt
Le Syndicat national des enseignants de médecine générale (SNEMG) dénonce une fois de plus l’inaction du ministère de la Santé face aux retards de paiement des maîtres de stage par les facultés. Il réclame que leur rémunération soit réglementée et que des délais de versement soient instaurés pour mettre fin à ces dysfonctionnements.
 

“En l’absence de toute réglementation fixant un délai maximal de mise en paiement, la maîtrise de stage reste la variable d’ajustement des administrations”, constate le Dr Anas Taha, président du Syndicat national des enseignants de médecine générale (SNEMG), dans un communiqué publié ce mercredi 29 septembre. Et pour cause : malgré les multiples alertes des médecins généralistes acceptant d'endosser ce rôle, les retards de paiement* des maîtres de stage universitaires (MSU) par les universités persistent. Alors que l’on dénombre plus de 11.000 maîtres de stage en France, le SNEMG déplore que le ministre de la Santé n’ait pas pris la mesure de tels retards de paiement qui, ajoute le syndicat, contribuent au “désinvestissement inédit sur la maîtrise de stage”. “En assumant cette position, le ministre de la Santé agit comme si la maîtrise de stage était un fait confidentiel”, dénonce le Dr Taha. Ce dernier appelle Olivier Véran à “se réveiller” et a considéré les MSU en réglementant leur rémunération, de sorte qu’un “investissement pérenne” des professionnels de santé soit garanti. Le SNEMG réclame que le délai de rémunération de la maîtrise de stage ne puisse dépasser les deux mois après la fin d’un stage.   *Les MSU perçoivent actuellement des honoraires pédagogiques compris entre 300 et 600 euros brut par mois.

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire
1 débatteur en ligne1 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17