Au Canada, les médecins peuvent désormais prescrire des "bains de forêt"

09/02/2022 Par L. C.
Insolite
Depuis le mois de février, les praticiens canadiens peuvent délivrer sur ordonnance des entrées gratuites dans les parcs nationaux à certains patients. "Une grande avancée dans le traitement des maladies mentales et physiques", a souligné le ministre de l’Environnement du Canada.
 

Réduire le stress et les troubles de l’anxiété chez les Canadiens. Tel est l’objectif du programme PaRx, lancé en 2020, qui recommande aux médecins canadiens de prescrire des "bains de forêt" à leurs patients dont la santé mentale est altérée. Ce programme, initié par la Fondation des parcs de la Colombie-Britannique, s’étend désormais à l’Ontario, à la Saskatchewan et au Manitoba. Mais un frein persistait jusqu’ici : l’entrée à ses parcs était payante (72,25 $, soit environ 50 euros). Pour booster le programme, les médecins mais aussi infirmières qui y participent (plus de 1000 soignants y sont inscrits au total) ont, depuis début février, la possibilité de prescrire jusqu’à 100 cartes d’entrée aux parcs nationaux par an à leurs patients qui présentent des troubles de la santé mentale, indique le Toronto Star. Concrètement, les professionnels de santé engagés recommandent à leurs patients de passer au moins deux heures par semaine dans la nature, par séances de 20 à 30 minutes minimum, soit "le temps nécessaire pour que l'hormone du stress, le cortisol, commence à chuter", soulève Radio Canada. Les patients doivent néanmoins être accompagnées, précise Frederick Grouzet, psychologue à l’Université de Victoria. Alors que l’épidémie de Covid-19 a mis à mal la santé mentale de la population, le ministre de l’Environnement, Steven Guilbeault, se dit convaincu que ce programme montrera très rapidement ses bienfaits. Outre les avantages sur la santé mentale, certains experts notent de nombreux bienfaits pour la santé physique.   [avec Radio Canada et Toronto Star]

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Thierry Lemoine

Thierry Lemoine

Oui

Il ne faut pas rêver: la très grande majorité des médecins secteur 1 ne se déconventionnera pas ( pour les secteurs 2, la questio... Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17