Abrogation de l’obligation vaccinale : le vote des députés choque les représentants des professionnels de santé

05/05/2023 Par La rédaction
Politique de santé

Plusieurs organisations de soignants ont dénoncé l'adoption par les députés d'une proposition de loi PCF abrogeant l'obligation vaccinale contre le Covid-19 pour les soignants, estimant notamment qu'elle venait renforcer les positions des opposants aux vaccins.   "Remettre en cause la vaccination obligatoire des soignants est un désastre en terme de santé publique et de message adressé à la population", a d’abord estimé Daniel Guillerm, le président de la fédération nationale des infirmiers, première organisation chez les infirmiers libéraux. "C'est une décision irresponsable, qui fait le lit des anti-vax et hypothèque toutes les chances d'avoir une vaccination de masse de la population en cas de retour d'une épidémie de masse", a-t-il déclaré.    Le président du Conseil national de l'ordre des médecins, Jean-Marcel Mourgues, a de son côté évoqué son "incompréhension" devant le vote des députés, alors que "le Covid continue de rendre malade et de tuer beaucoup de monde". Aujourd'hui encore, "le Covid tue plus que la grippe, avec 206 morts" en France sur la dernière semaine d'avril, a-t-il dit. "Il ne faut pas baisser la garde, même si nous ne sommes plus dans la même gravité qu'il y a trois ans", a-t-il ajouté.   "Malheureusement, une forme d'inconséquence et de facilité l'a emporté" chez les députés, a regretté de son côté Arnaud Robinet, maire (LR) de Reims et président de la fédération hospitalière de France qui regroupe les hôpitaux publics français. "Soyons clair: la vaccination fonctionne et reste un élément fondamental de protection des plus fragiles comme des professionnels", a-t-il indiqué dans une déclaration transmise à l'AFP.    Comme eux, beaucoup de médecins et d’élus ont fait part de leur incompréhension sur les réseaux sociaux, dénonçant ce vote.   

 

 

 

La proposition de loi votée par l'Assemblée doit maintenant être examinée par le Sénat.       

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17