Stages obligatoires en libéral mais pas touche à la liberté d'installation : comment Pécresse veut mettre fin aux déserts médicaux | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Stages obligatoires en libéral mais pas touche à la liberté d'installation : comment Pécresse veut mettre fin aux déserts médicaux

Dans un entretien accordé à France Bleu Maine, la candidate à l’investiture des Républicains pour l’élection présidentielle a exposé ses idées pour mettre fin au déficit de médecins sur le territoire : stage obligatoire en libéral, bourse d’étude en échange d’une installation dans une zone sous-dotée…

 

La situation médicale en France est "critique", a alerté Valérie Pécresse mercredi 20 octobre au micro de France Bleu Maine. "Nous sommes passés cette année sous la barre des 100.000 médecins généralistes", a-t-elle notamment souligné. En Sarthe, où la candidate à l’investiture des Républicains pour l’élection présidentielle était en déplacement, 13% des habitants n'ont d’ailleurs pas de médecin traitant à l’heure actuelle.

A quelques semaines de la primaire de la droite, la présidente de la région Ile-de-France a donc énoncé ses idées pour mettre fin aux déserts médicaux qui continuent de s’accroître. Avec en premier champ dans son viseur : la formation universitaire sur laquelle "il va falloir mettre le paquet", a-t-elle insisté. A moyen terme, il faut "mettre vraiment fin au numerus clausus". "Le Gouvernement a dit qu’il allait le faire mais les universités n’ont ni la place ni les moyens pour former ces médecins".

La candidate entend également valoriser l’exercice libéral : "Au bout deux-trois ans, on peut commencer à envoyer ces jeunes étudiants en stage et il faudra qu'il y ait un stage de médecine générale dans toutes les études de médecine, de façon à ce qu’ils puissent aller en pratique libérale systématiquement, notamment dans les territoires carencés." Un stage de spécialité en libéral devrait également être imposé selon elle : "Il faut qu'on ait une arrivée très rapide de ces jeunes médecins dans les territoires."

 

Des bourses pour les étudiants

Sujet de tous les débats, l’obligation d’installation ne fait pas partie de ses convictions : elle est aujourd’hui "contraire à la pratique libérale", a estimé Valérie Pécresse qui propose à la place un système de "donnant-donnant", "c’est-à-dire des bourses pour leur payer leurs études de médecine en contrepartie d'un engagement à servir pendant dix ans dans une zone carencée". Des expérimentations...

15 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…