Régulation de l’intérim médical : l’Ordre appelle les médecins à "respecter le tact et la mesure dans les rémunérations"

30/03/2023 Par Marion Jort
Dans un communiqué, le Conseil national de l’Ordre des médecins appelle les pouvoirs publics à “renforcer le dialogue” avec les médecins hospitaliers… tout en demandant aux intérimaires et aux administrations hospitalières de “respecter le tact et la mesure dans les rémunérations”. Il invoque des “pratiques qui n’ont déontologiquement plus lieu d’être.” 

“L’actualité porte une fois encore sur les tensions très fortes de notre système de santé et les difficultés de l’accès et de la continuité des soins”, écrit le Cnom dans un long communiqué publié ce jeudi 30 mars, ciblant plus particulièrement les vives oppositions à l'encadrement de l'intérim médical qui doit entrer en vigueur le 3 avril prochain.  Prévue par la loi Rist, cette mesure “suscite actuellement émoi et fortes inquiétudes”, alerte le Cnom. Insistant sur le fait que la place des médecins intérimaires “s’est avérée nécessaire au maintien des exigences de sécurité des hôpitaux publics et parfois même à celui du maintien des activités hospitalières”, l’instance souligne toutefois que “certaines pratiques excessives de rémunération ont pu s’installer dans un contexte de fortes disparités territoriales d’attractivité et de concurrence entre établissements de santé”. Mais pour le Cnom, ces pratiques n’ont “déontologiquement plus lieu d’être”. 

C’est pourquoi, l’Ordre a décidé d'appeler les intérimaires et l'administration à “respecter le tact et la mesure dans les rémunérations sollicitées auprès des établissements de santé et à honorer leur part de service public, en respectant en particulier les engagements déjà contractualisés”. Pour son président, leur solidarité vis-à-vis de nos confrères hospitaliers et de la population est “légitimement attendue”.  Cependant, “pour que l’hôpital garde ses médecins”, le Cnom souhaite que les pouvoirs publics puissent renforcer “sans délai” le dialogue afin de travailler sur l’attractivité des carrières hospitalières.

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

0 commentaire
9 débatteurs en ligne9 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17