"On ne peut pas mener une guerre avec des gens consensuels" : le Pr Raoult fustige le Conseil scientifique | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"On ne peut pas mener une guerre avec des gens consensuels" : le Pr Raoult fustige le Conseil scientifique

Dans une interview accordée à Paris Match ce jeudi 30 avril, le Pr Raoult a décidé de se livrer sur sa vision de la gestion de l’épidémie Covid, son traitement, ses pistes et sur les différents acteurs qui tentent d’endiguer la crise. Et ne mâche pas ses mots.  

 

“Je suis un renégat” . D’entrée de jeu, le Pr Raoult donne le ton de l’interview. Interrogé par Paris Match, l’infectiologue fait le tour des différentes problématiques autour de Covid… Et n'épargne personne.  

D’abord, sur le Conseil scientifique, des “personnes qui ne savent pas de quoi elles parlent” selon Didier Raoult. Alors qu’il a décidé de se mettre en retrait - sans démissionner - le 25 mars dernier de cette instance, il explique qu’on ne “peut pas mener une guerre avec des gens consensuels”.Le consensus, c’est Pétain. Insupportable. On ne peut pas décider de cette manière”, lâche-t-il. D’après lui, “chacun poussait ses billes en avant. Il fallait faire plaisir, représenter l’Institut Pasteur, l’Inserm, etc.”. Alors le constat est sans appel à ses yeux : “Il n’y a rien de fiable scientifiquement là-dedans.”

Il rappelle également qu’il a, de son côté, “fait ce qu’il fallait” en créant l’infectiopôle. “Ici, en vingt ans ils n’ont rien appris. Résultat, personne ne sait tester le coronavirus. Cela, Emmanuel Macron le sait très bien”, affirme-t-il.  

 

“Mes détracteurs sont des enfants” 

Sur ses détracteurs, ensuite, le Pr Raoult ne mâche pas ses mots : “Ces polémiques sur mes travaux m’amusent beaucoup. Les détracteurs sont des...

95 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…