PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Un généraliste menace de déplaquer si le poste de son épouse enseignante est supprimé

Installé depuis près de cinq ans à Saint-Benoît-du-Sault (Indre), un jeune médecin généraliste envisage de fermer son cabinet si son épouse, enseignante dans un lycée voisin, est mutée dans un autre établissement scolaire.  
 

C'est une situation qui illustre parfaitement la complexité des installations de médecins dans les territoires reculés. En 2019, un jeune généraliste fraîchement diplômé de la faculté de Limoges prend la décision de revenir sur ses terres d'origine, à Saint-Benoît-du-Sault, dans l'Indre. Il décide de s'y installer dans un cabinet. Pour le plus grand bonheur des 600 habitants du village. 

Oui mais voilà, cinq ans après avoir posé sa plaque, le jeune praticien pourrait bien la dévisser sous peu. Le poste de sa compagne, professeure d'espagnol dans le lycée d'une commune voisine, est en effet menacé de suppression. Cette dernière pourrait bien être mutée dans un autre établissement scolaire. Si tel est le cas, "j'ôterai ma plaque pour la suivre", prévient le généraliste, outré. 

L’an dernier, le médecin était déjà monté au créneau après une première menace de suppression du poste de sa femme, rapportent nos confrères de La Nouvelle République. Des élus, dont le maire de Saint-Benoît-du-Sault, s'étaient mobilisés "pour qu'il soit maintenu", rappelle-t-il. Si la mutation est actée, "mes 1 500 patients […] devront se débrouiller pour trouver un autre médecin dans un secteur bien sinistré", alerte le trentenaire, qui se tournerait alors vers le remplacement ou le salariat. 

"J’ai grandi ici où la population a la chance d’avoir deux généralistes […]. Je pensais que la santé était devenue une priorité, mais je constate que ce n’est pas le cas, cette situation décourage de s’installer", a déploré le généraliste. Le maire, qui porte un projet de maison de santé, a lui aussi fait part de ses craintes à La Nouvelle République, déplorant "le manque de cohérence entre deux politiques. La santé est un vrai sujet d’intérêt général et, dans ce cas présent, ce que fait l’un est défait par l’autre"

Pour l'heure toutefois, aucune décision n'a été prise concernant le poste de l'enseignante. 

 

[avec La Nouvelle république

41 commentaires
8 débatteurs en ligne8 en ligne
Photo de profil de Patrick Sorbette
155 points
Pharmaciens (CNOP)
il y a 19 jours
J'hésite entre chantage et trafic d'influence, dans la forme et dans le fond. Avec sa femme ils ont tous deux un métier, et ils ont choisi de faire primer celui de sa femme. Si la demande pour des co...Lire plus
Photo de profil de Romain L
10,9 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 20 jours
Je comprends le choix personnel de ce confrère de suivre sa femme, mais je n'aime pas la manière dont il semble en faire un scandale. Lorsqu'on choisit le métier d'enseignant dans l'école publique, o...Lire plus
Photo de profil de Michel Rivoal
4,9 k points
Débatteur Passionné
Anesthésie-réanimation
il y a 19 jours
Il n'y a pas à juger si notre confrère a raison ou tort. Si la médecine libérale doit être la priorité des politiques ou si c'est l'enseignement. Il y a simplement à constater que l'aménagement du ter...Lire plus
41 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Médecin, êtes-vous tenté par l'exercice salarié en centre de santé?

François  Leclercq

François Leclercq

Oui

Ayant une grande expérience de la médecine spécialisée en centre de santé, c’est un confort que je n’ai jamais connu en 3... Lire plus

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…