Bpco : une maladie qui se féminise rapidement | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Bpco : une maladie qui se féminise rapidement

Face à l’augmentation du nombre de femmes atteintes, l’Association Bpco interpelle les autorités de santé et fait des propositions concrètes. Les données épidémiologiques montrent que le visage de la Bpco change. Elle concerne aujourd’hui autant les hommes que les femmes. "Aujourd’hui, le profil du malade Bpco n’est plus le stéréotype masculin de la Bpco, un homme de plus de 50 ans, fumeur ou ex-fumeur, qui tousse et qui crache régulièrement. En 2015, la réalité est que cette maladie touche 50 % d’hommes et 50 % de femmes", explique le Pr...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…